Aspects comptables de la SCHR

Dès sa création, notre Coopérative a émis des parts sociales afin de créer un capital nécessaire à son bon fonctionnement. Elle avait besoin de fonds pour sa première construction.
Des parts de Fr. 300.– ont donc été émises, souscrites par des particuliers et des entreprises de la région.

Aujourd’hui, nous comptons deux cent septante et un sociétaires, propriétaires de 6’499 parts, toujours de Fr. 300.–. Notre capital s’élève à Fr. 1’949’700.–.

Nos locataires font partie de ces porteurs de parts. Ils doivent tous, au titre de garantie de loyer, en souscrire un certain nombre en fonction de la grandeur de leur appartement.

Nous avons pu chaque année offrir un rendement à nos sociétaires ; en 2017, notre dividende s’est élevé à 2 %.

Ce capital a été utilisé comme fonds propres, nous permettant d’obtenir les financements nécessaires à nos projets auprès des banques.

A ce jour, la valeur de construction de nos bâtiments s’élève à Fr. 33’200’000.– et l’endettement total représente Fr. 20’585’000.–.

Le coût de cette dette bancaire est l’une de nos principales charges. Il représente en 2017  Fr. 465’000.–. L’intérêt moyen payé pour cet endettement est de 1.93 %.

En outre, plus des 2/3 tiers de cette dette est bloquée à plus de 5 ans assurant une stabilité à nos loyers.

Le montant des loyers encaissés annuellement est de l’ordre de Fr. 1’820’000.–.

Un site utilisant WordPress